Newsletter of Phenomenology

Keeping phenomenologists informed since May 2002

166559

(2014) Methodos 14.

L'intentionnalité dans la Théorie de la science de Bolzano. Éléments d'une reconstruction.

Guillaume Fréchette

Dans la réception de Bolzano, et probablement depuis les Prolégomènes de Husserl, on insiste généralement sur le fait que la Théorie de la science (1837) de Bolzano vise à développer une théorie des représentations et des propositions qui fait de celles-ci des entités logiques de plein droit, indépendantes des actes de pensée, et seules porteuses des propriétés dont traite la logique (vérité, fausseté, objectualité, etc.) L’importance accordée à cette position, souvent appelée réalisme logique (Morscher), tend toutefois à masquer d’autres aspects de l’ouvrage de Bolzano qui, sans contredire ce réalisme logique, montrent toutefois que la perspective développée par le philosophe de Prague visait aussi à rendre compte de la relation intentionnelle entre l’agent et ces entités logiques.

Publication details

DOI: 10.4000/methodos.3826

Full citation:

Fréchette, G. (2014). L'intentionnalité dans la Théorie de la science de Bolzano. Éléments d'une reconstruction.. Methodos 14, pp. n/a.

This document is available at an external location. Please follow the link below. Hold the CTRL button to open the link in a new window.