Newsletter of Phenomenology

Keeping phenomenologists informed since May 2002

165926

2009

ISBN n/a

Revue germanique internationale

Haskala et Aufklärung

Vol. 9

Edited by

Stefanie Buchenau , Nicolas Weill

Au XVIIIe siècle, Berlin devient le creuset d'un échange culturel exceptionnel entre Juifs et Allemands que l'on désigne communément par le terme de « Haskala ». La Shoah et la longue histoire de l'antisémitisme ne doivent pas ou ne doivent plus amener, par une lecture rétrospective, à minimiser l'importance de ce moment ni le réduire aux déceptions qui suivent ses promesses non tenues. Sans céder au mythe de la « symbiose judéo-allemande », on peut observer que nulle part ailleursne s'est noué un lien aussi fort entre philosophies juive et non juive. Si certains noms de ces penseurs juifs des Lumières allemandes sont désormais connus du public français, comme celui de Moses Mendelssohn, inspirateur de l'émancipation, toute une constellation d'auteurs, de savants et de philosophes demeure encore à découvrir : Salomon Maimon, le « Diogène juif », présumé fondateur de l'idéalisme allemand, ou Markus Herz, le médecin, ami et commentateur de Kant. Ce volume reflète les nouveaux regards de la recherche internationale sur la Haskala, ses sources (le legs de Maïmonide et des « Lumières médiévales »), ses nouveaux outils conceptuels pour penser les liens entre foi et raison, tradition et modernité, et sa contribution aux grands débats de l’époque : la méthode et le style philosophiques et des questions fondamentales de philosophie pratique et politique ou de métaphysique.

Publication details

DOI: 10.4000/rgi.230

Full citation:

Buchenau, S. , Weill, N. (eds) (2009). Haskala et Aufklärung. Revue germanique internationale 9.

Table of Contents

This document is unfortunately not available for download at the moment.


Notice: Undefined index: HTTP_REFERER in /home/clients/b010bcc84441ff7c5adbaf4e922effaa/web/ocoph/PageFooter.php on line 36